Translatio et histoire des idées

Appel à contributions
Colloque international en traductologie
Translatio et histoire des idées
Université de Varsovie
 du 19 au 21 octobre 2017
La problématique du troisième colloque du cycle Translatio se situe dans le prolongement des recherches sur la communication interdisciplinaire entre les cultures et les civilisations, tant sur le plan artistique, politique, social, littéraire, scientifique que religieux, qui se déroule par le biais du transfert des textes littéraires. Ces textes ont joué un rôle très différencié à travers les siècles, se déclinant du mythe au conte et du discours trivial au dogme. L’objectif de notre colloque est de réfléchir à la conceptualisation et au processus de traduction au sens large, de l’adaptation à la paraphrase en passant par la traduction littérale et l’imitation. Nous voulons étudier comment les textes anciens, et les contemporains, qui véhiculaient souvent des pensées et des idées révolutionnaires ont été transmis aux lecteurs d’une autre culture ou d’une autre civilisation : il s’agira d’apporter une réponse à la question de savoir de quelle manière, à quel moment et dans quelles conditions se fait le transfert des textes diffusant des opinions, des croyances, dans un autre polysystème, donc de savoir comment l’histoire des idées se crée dans la communication interlinguale. Nous avons l’intention de réfléchir à la détermination des transformations qui accompagnent le transfert des idées, des mythes et de la pensée dans la littérature comprise dans un sens très large, en synchronie comme en diachronie
L’autre pensée, l’opinion ou la manière de voir étrangère, que nous laissons entrer dans notre maison, dans notre langue, dans notre culture et notre conscience semble être inéluctablement soumise, lors de la traduction, à une transformation intellectuelle, politique et culturelle. L’on peut émettre l’hypothèse qu’au fil du temps les mêmes idées sont très profondément modifiées dans les diverses versions linguistiques qui les transmettent en fonction de l’époque et du traducteur, puisque le lieu et le temps de la traduction, mais aussi la langue et la culture du traducteur déterminent d’une certaine manière la forme et la teneur des idées transférées dans la culture cible. Le transfert des idées influe presque automatiquement sur la structure hiérarchique des valeurs de la conscience collective ; il implique aussi au fil des siècles des modifications essentielles marquant le développement des tendances philosophiques et sociales, contribuant ainsi à la  création de l’histoire de la philosophie. Sur l’exemple de l’amour, de la vérité, du bien, du peuple et de l’égalité, l’on voit clairement que les notions universelles sont polyvalentes selon les époques et ambigües selon les critères moraux et idéologiques. La polyvalence concerne pleinement les classiques, auteurs ou œuvres, traduits en toutes langues, mais aussi les textes philosophiques et religieux. Sont alors pris en compte le volume et le temps, à savoir si la traduction a été réalisée immédiatement après la parution de l’original ou bien si plusieurs siècles se sont écoulés avant celle-là, c’est-à-dire les raisons de l’éventuel retard; il n’est alors pas sans importance d’en étudier les causes : censure, différence culturelle, opinion ou autre, peut-être même n’a-t-elle jamais existé officiellement.

SESSIONS THÉMATIQUES PROPOSÉES

1. Translatio et politique :
Censure, autocensure politique ;
Politique éditoriale ;
Traduction sous les régimes totalitaires.

2. Translatio et religion :
Censure, autocensure des textes religieux et laïcs ;
Traduction des textes religieux.

3. Translatio et moralité :
Littérature enfantine ;
Images sociales orientées ;
Transformations morales en traduction.

4. Translatio et histoire :
Traduction et propagande ;
Traduction et nationalismes ;
Traduction dans le récit national.

5. Imitatio :
Idéologisation des stéréotypes ;
Introduction de nouvelles catégories littéraires.

6. Matérialisation de la communication :
Supports du texte : livre, médias, éphémères, internet ;
Le livre, et autres supports, comme objet d’idéologie ;
Les livres et leurs paratextes ;
Réception et transformation structurelles des livres (choix et dimensoins : receuils, anthologies, etc.)

Informations générales :

Organisateur :

Institut de Linguistique appliquée, Faculté de Linguistique appliquée

Langues du colloque : allemand, anglais, espagnol, français, polonais, russe.

Inscription : 100 €, pour le virement :   indiquer « Translatio i historia idei »

Millenium Bank SA
02-593 Warszawa
ul. Stanisława Żaryna 2A
swift : BIGBPLPW
IBAN : PL        N°de compte : 91 1160 2202 0000 00006084 9594

Date limite d’envoi des propositions (titre et résumé de 10 lignes au plus) : 15 mai 2017

Le formulaire d’inscription se trouve dans l’onglet correspondant

Réponse du comité de lecture : 31 mai 2017

Durée des interventions : 20’ + 10’ (interventions + questions)

Le colloque sera suivi d’une publication.

Contact :
e.stachurski(at)uw.edu.pl (secrétariat général)
a.kulczynska(at)uw.edu.pl (secrétariat français)

Téléphone : +48 22 552 60 70 (à partir d’octobre 2017)

Site web : www.ils.uw.pl icône Translatio et histoire des idées